Le Coran, tu t'abreuveras !

captcha 

Nombre de visiteurs

0927786
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
531
324
2957
780819
10918
12093

 
Partager

Le Mérite des 10 (premiers) jours

de Dhoul-Hijjah

 

Le monde musulman accueille avec joie le mois de Dhou lhijja (12ème mois de l’année de l’hégire), pendant lequel le musulman qui a les moyens (physiques et matériels) se prépare pour accomplir le dernier pilier de la religion:Alhajj

 

DIEU exalté soit-il n’a pas laissé en reste, les musulmans qui n’ont pas encore les moyens ou la possibilité d’accomplir ce pilier, en leur accordant la possibilité de gagner la proximité de leur créateur en accomplissant des actes tout aussi méritoires pendant ce mois béni.

 

DIEU leur a réservé les dix premiers jours de ce mois pour accomplir ces actes, dont le mérite est plus élevé aux yeux de DIEU que n’importe quel acte accomplie dans d’autres circonstances.

 

Il nous le rappelle d’ailleurs dans les premiers versets de sourate alfajr (l’Aube):

« Par l’Aube ! – Et par les dix nuits ! – Par le pair et l’impair ! »(Sourate Al Fajr, verset 1 à 3)

DIEU jure par l’aube quand la lueur rosée apparaît dans l’horizon (Les exégètes désignent ici le jour du sacrifice, c’est l’aurore du dixième jour du douzième mois du calendrier islamique).

Ces dix premiers jours du mois de Dhoû-l-Hijja se terminent par la fête du sacrifice.

Le hadith montre l’avantage de ces jours : « Les meilleures œuvres qui plaisent à DIEU sont celles que l’on accomplit dans ces jours. » (Rapporté par Al Boukhâri).

Ibn ‘Abbas dit que l’impair désigne le jour de ‘Arafat qui coïncide avec le neuvième jour de Dhoû-l-Hijja, et le pair désigne le jour du sacrifice qui coïncide avec le dixième jour de ce mois.

Certains exégètes disent : « Il s’agit des jours pairs et impairs des dix premiers jours du mois de Dhoû-l-Hijja.» (1)

Selon Ibnou Abbas , le Prophète PBL3-fav26x26 a dit :« Il n’y a pas d’œuvres meilleures que celles faites en ces 10 jours. » Les Compagnons dirent : « Même pas l’effort dans la voie de DIEU ? »Il dit :«Même pas, sauf un homme qui sortirait risquant sa vie et ses biens et qui ne reviendrait avec rien (c’est à dire qu’il y perdrait sa vie et sa fortune).»Rapporté par Al-Boukhârî.

Il ajouta :«Quiconque jeune un jour de Dhoul Hijja est comme s’ il avait jeûné toute l’année, et la bonne action est récompensée de 700″»

 

Ce qui est recommandé de faire pendant ces 10 jours

 

Il est recommandé de faire des efforts dans les actes d’adoration comme la prière, le rappel de DIEU, les contacts avec la famille, les aumônes, le fait de recommander le bien et d’interdire le mal, selon ses possibilités. Il existe des textes qui donnent des précisions sur des actes à faire en particulier :

 

1°) Prononcer les formules d’évocation et d’invocation de DIEU :

Takbîr :« Allâhou Akbar »DIEU est le plus Grand

Tahlîl :« Lâ Ilâha Illallâh » Il n y a de dieu que DIEU

Tahmîd :« Al-Hamdou Lilâh » Louange à DIEU

 

Car selon le hadith d’Ibn ‘Omar, le Prophète PBL3-fav26x26 a dit : « Il n’y a pas de jours plus importants auprès de DIEU – exalté soit-Il – et au cours desquels les œuvres sont plus aimées de Lui, que durant ces 10 jours. Donc, dans cette période, répétez les formules « Allâhou Akbar », « Lâ Ilâha Illa’llâh », « Al-Hamdou Lilâh »(At-Tabarânî dans Al-Mu’jam ul-Kabîr.)

 

2°)Le jeûne: certaines femmes du Prophète PBL3-fav26x26 rapportent : « Le Prophète jeûnait les 9 (premiers) jours de Dhul-Hijja, le jour d’Achoura, et trois jours par mois. » (Ahmad, Abû Dâwûd et An-Nassâ’î.)

 

3°)Le jeûne du jour d’Arafat(9ème jour de Dhoûl-Hijja): le jeûne de ce jour est une Sunnah confirmée pour celui qui n’effectue pas le pèlerinage, selon le hadith du Prophète (sallallâhou alayhi wa sallâm): « J’espère la récompense de DIEU que ce jeûne efface tes péchés de l’année écoulée et ceux de l’année à venir. » (Mouslim)

 

4°)Le Hajj et la ‘Oumrah: Abû Hurayrah rapporte du Prophète PBL3-fav26x26 qu’il a dit :« Accomplir la ‘Oumrah efface les péchés entre cette ‘Oumrah et la dernière, et un Hajj accepté (de DIEU) n’a d’autre récompense que le paradis.»

[…pour participer aux avantages qui leur ont été accordés et pour invoquer le nom de DIEU aux jours fixés, sur la bête de cheptel qu'Il leur a attribuée, "Mangez-en vous-mêmes et faites-en manger le besogneux misérable.] (Sourate Al Hajj, verset 28)

 

« Les gens viennent à La Mecque afin de faire le tour de la Maison de DIEU et en tirer des bienfaits temporels, comme l’activité des corps pendant le voyage, le sacrifice des offrandes et le commerce… et des avantages spirituels, comme la satisfaction de DIEU. Les pèlerins rappellent le nom de DIEU, pendant quelques jours bien connus, et Le remercient pour les bêtes de cheptel (les chameaux, les vaches, les moutons et les chèvres) qu’Il leur a attribuées et dont Il leur a permis de manger. C’est parce que les incroyants ne mangeaient pas de leurs offrandes que DIEU a dit : [Mangez-en vous-même, et faites-en manger le besogneux misérable !] Le misérable est le nécessiteux, qui a l’air malheureux, c’est le pauvre qui ne tend pas la main aux gens pour mendier.

 

Les quelques jours, bien connus, dont parlent les versets sont les dix jours de Dhoû-l-Hijja, y compris le jour du sacrifice et le jour de ‘Arafat.

Ibn ‘Abbas dit :« Ces quelques jours biens connus sont le jour du sacrifice et les trois jours qui le suivent. »

Abû Hanifah pense qu’il s’agit du jour de ‘Arafat, le jour du sacrifice et un jour après. » (2)

 Profitons de ces jours bénis pour évoquer et invoquer Dieu abondamment, prier la nuit, lire le Coran, prier sur le Prophète, renforcer les liens familiaux, être au service de ses semblables,... faire le bien en général.

Pour le rappel en général, on peut profiter des moments comme l'assise du chourouk :

Le Prophète PBL3-fav26x26 dit : « Quiconque prie la prière de l’aube en groupe puis s’assit à se rappeler Allah, jusqu’à ce que se lève le soleil, puis prie 2 rak’at obtient la récompense d’un hajj et d’une Umra complète complète  {Rapporté par Al Tirmidhi} 

[Permets-moi Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m'as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne œuvre que tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux] (Sourate An Naml, verset 19)

 

(1) Tafsir Al Qor’an sourate Al Fajr – verset 1 à 3 de Mahmoud Homad

(2) Tafsir Al Qor’an sourate Al Hajj – verset 28 de Mahmoud Homad

Partager
 

A LIRE EN LIGNE !