Le Coran, tu t'abreuveras !

captcha 

Nombre de visiteurs

1321988
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
487
480
3596
1174765
12955
28692

 
Partager

Biographie du prophète

Suite et Fin

Post image for Biographie du prophète (Suite et Fin)
Par Farid STAMBOULI

La victoire de l’Islam

I) Retour à la Mecque :

1) Le pacte de Houdeybiya :

Le Prophète essaya de se réconcilier avec les Mecquois. La gêne occasionnée dans l’itinéraire de leurs caravanes, au nord, avait ruiné leur économie. Le Prophète leur promit la sécurité du passage, l’extradition de leurs fugitifs et l’accomplissement de chaque condition qu’ils édictèrent et consentit à revenir à Médine sans accomplir le pèlerinage. Mille deux cents compagnons prêtèrent serment au Prophète de combattre à ses côtés jusqu’à la mort. C’est le pacte de Ridwane. Le pacte de Houdeybiya, en 628, dans les faubourgs de la Mecque, assurait aux musulmans une paix de dix ans et l’observation de neutralité dans d’éventuels conflits avec des tiers.

Cf. sourate 48.

2) Appel aux rois et aux tribus :

Le Prophète tira profit de cette paix en lançant un programme intensif pour la propagation du Message de Dieu. Il adressa des lettres missionnaires aux souverains étrangers de Byzance, de Perse, d’Abyssinie et d’autres terres. De nombreuses tribus rejoignirent l’étendard de l’Islam durant cette période.

Un ambassadeur musulman a été assassiné en Syrie et au lieu de punir le coupable, l’empereur Héraclius dépêcha ses armées pour protéger les assassins contre l’expédition punitive envoyée par le Prophète (bataille de Mu’tah).

3) La conquête de la Mecque :

Les païens de la Mecque qui espéraient tirer profit des difficultés musulmanes, violèrent les termes de leur traité. En 631, le Prophète mena alors une armée de dix mille musulmans et surprit la Mecque qu’il occupa. Il rassembla les vaincus et leur rappela leurs mauvaises attitudes, leurs persécutions religieuses, leurs confiscations injustes des propriétés des Muhajirin, leurs invasions incessantes et leurs hostilités insensées durant vingt ans et de façon continue. Il leur demanda : Qu’attendez-vous de moi après tout ça ? Quand tout le monde baissa sa tête de honte, le Prophète leur proclama : “ que Dieu vous pardonne, rentrez en paix, il n’y aura aucune responsabilité sur vous aujourd’hui ; vous êtes libre ! ” Cette réaction de l’occupant produisit instantanément un grand bouleversement dans les cœurs des occupés. L’Islamisation de la Mecque, qui s’accomplit en quelques heures, fut complète.

II) L’expansion de l’Islam :

1) Islamisation de la Péninsule :

Immédiatement après l’occupation de la Mecque, la ville de Taïf se mobilisa pour lutter contre le Prophète au côté de la tribu des Hawazins. Avec quelques difficultés, l’ennemi fut dispersé dans la vallée de Hunain. Moins d’une année plus tard, une délégation de Taïf vint à Médine en offrant sa soumission. Durant toute cette période de batailles, il n’y eut en tout que 250 personnes tuées. La péninsule arabique fut entièrement islamisée.

L’empire Byzantin menaçant la sécurité des musulmans, le Prophète partit pour Tabouk à la tête de trente mille hommes. Ce fut la dernière expédition menée par le Prophète. Il n’y eut pas de confrontation, mais les Byzantins furent impressionnés par la traversée du désert, en plein été, par un nombre d’hommes aussi important.

2) Le sermon d’adieu :

A l’année 10 H., le Prophète alla à la Mecque pour faire le Hajj (pèlerinage) et rencontra 140,000 musulmans qui étaient venus d’endroits différents de l’Arabie pour réaliser leur obligation religieuse. Il leur adressa son célèbre sermon d’adieu dans lequel il donna un résumé des enseignements de l’Islam (cf. le sermon d’adieu).

3) La mort du Prophète :

A son retour à Médine, le Prophète, trop malade pour prier devant les croyants, désigna Abou Bakr pour présider la prière. Le Prophète rendit son dernier soupir dans l’appartement de Aïcha. Ses derniers mots furent : « La mort a ses affres… Avec Le Compagnon le plus élevé. » En effet, Dieu lui donna le choix de poursuivre sa vie sur terre pour un temps ou de Le rejoindre.

III) Ce qu’il faut retenir :

1)      Quelles furent les clauses du pacte de Houdeybiya ?

2)      Qu’est-ce que la bataille de Mu’ta ?

3)      En quelle année les musulmans reprirent la Mecque ?

4)      Quel fut l’attitude du Prophète devant ses ennemis de 20ans ?

5)      Qu’est-ce que la bataille de Tabouk ?

6)      En quelle année le Prophète fit le sermon d’adieu ?

7)      Qui nomma le Prophète pour présider la prière à sa place ?

Partager
 

A LIRE EN LIGNE !